Entrerprise du patrimoine vivant Meilleur Ouvrier de France
Chocolats Hirsinger
M.O.F & E.P.V
Chocolat d'Art

Chocolatier-Confiseur, un métier de savoir-faire, de valeurs et de passion

Edouard Hirsinger, Meilleur Ouvrier de France en 1996

Le concours "un des Meilleurs Ouvriers de France" est sans aucun doute le plus prestigieux concours pour l'artisanat français. Créé en 1924, il se déroule tous les trois ans. Le nombre de métiers concerné est très large : cela va du carreleur à la coiffeuse ou du tourneur sur bois à la dentellière. Pour les chocolatiers-confiseurs, le concours existe depuis 1990 : vingt professionnels seulement l'ont obtenu. Après avoir subi une épreuve de sélection, les candidats admis pour la finale nationale ont à travailler pendant trente heures, réparties sur quatre jours. Durant toute l'épreuve, ils sont sans cesse surveillés par un jury dit "de travail".

Puis toutes leurs fabrications sont dégustées et analysées par un jury "de dégustation". Enfin, ils présentent leurs réalisations, en reproduisant une vitrine. Ils sont donc jugés par un troisième jury : le jury "de présentation".

Seul le président du jury est autorisé à communiquer entre les différents jurys. L'anonymat est total : chaque candidat porte un numéro qui est différent selon les jurys. Le jury de travail est le seul à être en contact physique avec les candidats. Pour obtenir le titre envié, il faut que le candidat fasse preuve d'une grande maîtrise professionnelle et d'une non moins grande maîtrise émotionnelle. S'il a obtenu une note supérieure à 17/20 de chacun des trois jurys, il est alors admis dans le cercle fermé des Meilleurs Ouvriers de France.

Tous les lauréats de ce concours sont conviés ensuite dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, pour se voir remettre la médaille des M.O.F. Puis ils se rendent au palais de l'Elysée, pour une grande réception en l'honneur de ce qu'ils représentent : l'excellence de l'artisanat français. Pour les métiers de bouche, les lauréats peuvent porter la fameuse veste à col bleu blanc rouge.


Pieces M.O.F Chocolatier Confiseur 1993

Pièce du concours M.O.F chocolatier-confiseur 1993

Thème : Contrastes

Plusieurs contrastes sont représentés ici :

  • La laideur et la beauté
  • L'art brut et l'art classique
  • La vie et la mort. 

Tout est sculpté dans le chocolat, à l'exception des défenses et de la vasque, qui elles sont moulées !
Plus de 400 heures de travail ont été nécessaires !


Pièce M.O.F. Chocolatier Confiseur 1996

Pièce du concours M.O.F chocolatier-confiseur 1996

Tout est en chocolat : les photos, le tableau, les gâteaux, le pressoir, la pie, le napperon, l'ardoise... Après avoir reçu leur médaille de M.O.F. dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, les lauréats du concours "un des Meilleurs Ouvriers de France" sont reçus au palais de l'Élysée. En 1996, 350 lauréats ont été couronnés, tous corps de métiers confondus.

Entreprise du Patrimoine Vivant

Entreprise du Patrimoine VivantLe label Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV) est une marque de distinction des entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence.
Ce label est attribué pour une période de cind ans. Pour obtenir cette labelisation, l'entreprise doit répondre à un certain nombre de critères.

L'art du chocolat par Edouard Hirsinger

Le chocolat permet de s'exprimer artistiquement.

Il offre de nombreuses possibilités : moulage, collage, sculpture, modelage, sérigraphie, peinture, etc... Le tout selon son état : solide (sculpture), liquide (peinture, sérigraphie) ou pâteux (modelage, collage) Il suffit à celui qui veut tenter l'expérience de s'armer de patience et de persévérance.

Voici quelques exemples :

Le grand prix international du chocolat 

Grand prix international du chocolat

Pièce en chocolat, présentée pour le grand prix international du chocolat.
Le thème était : "1992 Année Olympique"
L'esprit de cette pièce était : le classicisme, l'origine de l'olympisme.

  • Le discobole sculpté en chocolat
  • La flamme symbolise l'olympisme
  • Le temple représente le classicisme grec

Reproduction d'une sculpture du musée de Grenoble

 Reproduction d'une sculpture du musée de Grenoble

Cette pièce a été réalisée seulement d'après les photos présentes sur le dépliant du musée. Cette œuvre n'atteint pas le niveau de finition des autres sculptures. Elle a été néanmoins exposée au concours du congrès Rhône-Alpes de la Confédération des pâtissiers.
Pour lui donner la blancheur du marbre, un produit blanchissant a été ajouté au chocolat, de l'oxyde de titane (produit autorisé).


Buste de Louis PASTEUR

Buste Louis PasteurCe buste a été sculpté dans un bloc de chocolat, de taille grandeur nature. Cette pièce pèse plus de 15 kg. Ce travail a été présenté au concours des Meilleurs Ouvriers de France en 1993 par Edouard Hirsinger.